A travers les articles de mon blog, je partage avec vous depuis plus d’un an mes réalisations, mes avis, mes points de vue, des idées, des infos…Bien que je ne puisse caractériser l’exercice d’ardu, il n’en est pas moins exigeant. Et aujourd’hui je me lance dans une petite mise en abyme : cet article va vous parler de mes articles. Je lève le voile sur l’envers du décors.


C’est flagrant, c’est évident, écrire un article, c’est rédiger un texte. Vous rappelez-vous l’exercice scolaire de la rédaction ? Et voilà….Oui. C’est bien de cela qu’il s’agit.

D’emblée je vous avoue, je n’ai jamais aimé l’école, je n’aimais pas les rédactions et je suis plus matheuse que littéraire. Dans ma tête, ça bouillonne tout le temps donc les sujets ne manquent pas. Par contre, la rédaction n’est pas chose aisée et intuitive pour moi. Mais il est vrai que j’aime m’appliquer à le faire, je relis, retouche, corrige… Je cogite parfois longtemps une idée avant qu’elle ne prenne une forme qui me convienne.

Parce que la forme est importante, oh combien !

Dans le cadre d’un blog et pour sa visibilité, il existe tout un tas de règles, qu’on ne soupçonne même pas… et que j’ai décidé d’ignorer parce que je préfère dénigrer mon classement résultant d’une recherche Internet au profit de ma personnalité en quelque sorte. Je préfère que le texte soit à mon image que conforme aux bonnes pratiques de la performance.


Une fois que j’ai un texte assez bien torché à mon goût, il faut le mettre en page. Ce n’est bien sûr pas le gros du travail, mais ce n’est pas à négliger. Il faut savoir l’aérer, mettre des choses en évidence et faire les liens avant de pouvoir l’éditer.

Un lien, c’est quoi ? C’est un mot cliquable qui vous emmène vers un autre article bien utile (comme l’utilisation de Ravelry ou un article externe comme un modèle utilisé par exemple Oceana) Pour cela, je tiens à jour une liste, un système d’indexation de tous mes articles afin de facilement pouvoir y référer de manière pertinente.


Et puis, il y a les images. Il faut des photos qui devront d’une part illustrer au mieux le sujet, d’autre part être belles. La photographie est un art en soi ! Bon, ici c’est sûr, on est en zone amateur, on fait de son mieux…c’est déjà ça. Et quand je pose pour un modèle, je dois solliciter un de mes chéris pour jouer les photographes. C’est même parfois les petits qui s’y collent 😉 Après, je sélectionne et je mets en forme.

Il faut recadrer, redimensionner, parfois retoucher la lumière pour que la couleur soit au plus proche de la réalité.


Et quand tout cela est mis en forme, il me reste à distribuer et annoncer, au travers de ma lettre d’information et un lien aussi sur ma page Facebook.


Voilà, c’est tout ça la discipline derrière mes articles, vous en savez maintenant un peu plus sur mes activités. J’espère que vous en appréciez le résultat et la fois prochaine, on revient à nos moutons!

L’envers du décors

4 réflexions au sujet de « L’envers du décors »

Répondre à Dethier Patricia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *