Nouveau dialogue schizo… vous connaissez maintenant 😉

  • Et bien, ça fait belle lurette, non ?
  • Oh, on ne peut pas encore parler de lustres mais en effet, ça remonte au mois d’octobre…
  • Ah oui et tu me présentais alors Carmine de Martin Storey…
  • Et cette fois c’est encore pour te parler d’un gilet créé par Martin Storey.
  • Ah bon !
  • Oui, quand j’ai découvert son livre « Ocean Blue », j’avais craqué pour ce gilet tout torsadé en couverture et bien que j’ai d’abord réalisé Paige qui est un modèle, disons, plus accessible, puis d’autres choses diverses et variées, je n’ai pas abandonné l’idée…
Magazine Ocean Blue
  • Un coup de coeur ?
  • Oui, vraiment. Même si j’avoue que j’avais un peu peur de m’y mettre parce que ça fait quand même un sacré paquet de torsades !
  • Et c’est peu dire, il me semble ! Jusqu’à l’écoeurement ?
  • Je l’ai crains, vois-tu, mais même pas!
  • Allez… raconte, puisque t’es là…
  • Ah, j’aime beaucoup le fil Denim Revive et la couleur du modèle mais j’avais en tête de le faire en Felted Tweed parce que c’est un fil plus chaud que j’aime beaucoup pour sa qualité, ses coloris nuancés, sa tenue irréprochable… Comme il s’est écoulé un temps certain entre l’idée de la réalisation et sa concrétisation, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai changé d’avis sur la couleur. Et puis j’ai tranché pour ce rose assez particulier, nommé « Dusk Rose ». Bien sûr, il ne s’accorde pas avec tout mais ça me fait une raison de plus de refaire un gilet parce qu’il me manque… du bleu, du vert, du blanc, du gris, du brun…oh que de perspectives !
  • Oui, je vois que ça ne s’arrange pas, hein !
  • En effet. Les idées et les envies continuent à pogoter grave dans ma tête. Bref, je t’explique donc, on a un motif de torsades complexe, répété 2 fois sur chaque devant et 4 fois dans le dos, ce qui me faisait 8 motifs sur une ligne puisque je fais d’un seul tenant le devant et le dos. Et pour chaque manche 2 motifs. Ces motifs sont séparés par du point de riz.
Oceana de Martin Storey détail des torsades
  • Je me suis retrouvée avec des lignes qui comptaient jusqu’à 48 croisements. Autant dire qu’il a fallu optimiser le travail. J’ai pris le pli d’une part de tricoter mes mailles en attente directement de l’aiguille auxiliaire (plutôt que de les remettre sur l’aiguille de gauche comme je faisais avant) et d’autre part, de travailler avec l’aiguille auxiliaire coincée dans la main gauche pour ne pas chaque fois devoir la déposer et la reprendre.
tricoter en tenant l'aiguille auxiliaire
  • Oh, on est loin de l’ennui d’un jersey !
  • Oui et on a bien des occasions de se tromper évidemment
  • Ah, et c’est arrivé souvent ?
  • Bah, je n’ai pas compté mais quelques fois quand même. Et tu penses bien que je n’allais pas défaire sur des lignes pareilles donc, je suis passée experte dans la correction de torsades avec ce projet !
  • Oh, intéressant !
  • Et oui ! En définitive, il reste quand même une faute mais je la trouve assez discrète pour « vivre avec ».
  • Très bien, et tu en es contente ?
  • C’était un beau défi ! Je l’ai commencé le 12 septembre 19 et j’étais contente d’en voir le bout le 22 janvier 20. C’est un design au rendu particulier, j’en suis quand même assez fière et je l’adore, mais…
  • Ah, il y a un mais !
  • Oui, comme à mon habitude, j’ai adapté la longueur, ça c’est très bien. J’ai recalculé la longueur de manches après assemblage des épaules. OK. Mais c’est là qu’est l’os ! Pour l’encolure et le bord devant, on relève les mailles et on tricote en cote 2/2 sur quelques cm. Cette bordure ne se mettait pas bien.
Oceana détail du bord
  • Donc j’ai cru bon de bloquer.
mon gilet Oceana au blocage
  • Oui mais le fait de bloquer des torsades les a un peu étirées et comme c’est une emmanchure tombante, les manches sont maintenant longuettes !
mon gilet Oceana en Rowan FT
  • Oh mince !
  • Bon, je vais déjà le porter comme ça, je n’ai pas le courage de défaire et raccourcir, on verra à l’usage si ça me gêne vraiment.
mon gilet Oceana en Felted Tweed
dans le vent 😉
  • Oh pour des manches style kimono, ça devrait aller…
  • On verra…
mon gilet Oceana de Martin Storey
Mon gilet Oceana
Taggé sur :                        

4 réflexions au sujet de « Mon gilet Oceana »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *