Votre ouvrage est terminé, il est bien exécuté, sans erreur, techniquement acceptable…impec ! Et bien, non ! Le constat est là : il ne quitte pas l’armoire.


Les invétérés optimistes tenteront de vous consoler, arguant que vous avez eu le plaisir de le faire, que vous pourrez en faire profiter quelqu’un d’autre, que cela est aussi une expérience. Cela n’en reste pas moins désolant.


Et si on tirait parti de cette expérience pour s’épargner cette déception la prochaine fois ?


Cela tient parfois juste à un détail auquel on sera désormais attentive mais d’une manière générale, avant de se lancer dans un nouveau projet, on peut mener une réflexion préparatoire sur base de quelques questions.


 
1.      Le choix du modèle

  •        Dans quelles circonstances vais-je le porter ? A la maison? À l’extérieur ? Au boulot ? Pour une occasion particulière ?
  •      Avec quoi vais-je le porter ? Vu le style et la forme, est-ce que je vais pouvoir l’assortir facilement ?
  •       Vais-je pouvoir le porter sous un manteau ou une veste ? Si ce n’est pas le cas, est-ce que j’aurai l’occasion de le mettre ?
  •        Le modèle est-il classique ou tendance ? Est-ce que cela va me convenir ? Si le modèle n’est pas récent, faites attention à la coupe, elle n’est peut-être plus d’actualité.
  •         Qu’est-ce que je porte le plus volontiers dans ce que j’ai déjà ?
  •         Est-ce que ce modèle correspond à ma morphologie ? Tout ne convient pas à tout le monde. Modèle fluide ou ajusté ? Long ou court ? Grosses mailles ou plutôt fines ?

2. Le choix du fil

Colour Ombré

  •         Ce fil bariolé est magnifique, mais est-ce que je vais le porter à l’aise ? Est-ce qu’il me plaira encore dans quelques mois

3. Le choix de la taille


  •         Ai-je choisi la bonne taille ? Il faut toujours comparer ses mesures et celles données par le créateur. Il peut y avoir une différence avec le prêt-à-porter ou d’une marque à l’autre.

tableau de mesures

  •        Est-ce la bonne aisance ? On peut préférer porter plus large par exemple.
  •         Dois-je adapter les mesures ? Par exemple, un modèle standard est conçu pour une taille standard de 165 cm, comme je suis bien en deça, je réduis la longueur presque systématiquement.
  •         Ai-je une pièce de forme similaire et qui me sied parfaitement qui pourrait me servir de référence  pour les mesures ? (pour la longueur des manches, attention à tenir compte de la construction, l’emmanchure peut être plus ou moins basse sur l’épaule).


 
J’espère que cette approche préalable vous évitera de prochaines déconvenues. Si vous voulez partager d’autres détails qui méritent notre attention, n’hésitez pas à compléter en commentaires.

L’approche préalable
Taggé sur :        

2 réflexions au sujet de « L’approche préalable »

  • Très intéressant. .. ça m’arrive parfois de ne pas mettre un pull qui pourtant me plaisait à la base et qui sur moi ne va pas. …
    Par contre, j’en ai déjà tricoté où j’ai dû recalculer tout le modèle car la laine ne correspondait pas du tout au modèle et je le porte tout le temps, tellement j’étais fière du résultat, moi qui n’avait jamais « adapté « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *