Dans un voyage en absurdie (*)

Que je fais lorsque je m’ennuie,

J’ai imaginé sans complexe

Qu’un matin je restais perplexe

Que je vivais l’étrange drame

D’un vide programme

Plus un encours, plus un projet

Pas même ce p’tit sac au crochet

Plus de « ce pull il me le faut »

Ou de « ce gilet est trop beau »

gilet 'Oceana' de Martin Storey
« Oceana » de Martin Storey

Pas une flamme dans les yeux

A la vue d’un fil merveilleux

Et cette nouvelle collection,

Me laisse vraiment sans réaction

Collection All year round de Martin Storey
« All year Round » de Martin Storey

Plus d’entrain, plus une seule envie

Tous ces modèles sont d’un ennui…

Plus d’ »il me faut un gilet noir »

Je préfère flemmarder le soir

gilet "Lull" de Kim Hargreaves
« Lull » de Kim Hargreaves

Même plus une once d’attirance

Pour cette originale Florence

Et faire ce bonnet pour ma sœur

À cette idée, aucune ardeur

écharpe au crochet "Florence" de Lisa Richardson
« Florence » de Lisa Richardson

Plus d’en rose et gris j’verrais bien

Ce châle au crochet tunisien

Ni de cette écharpe désirable

Si je la faisais en vert et sable

écharpe Mix et knit au crochet

Ces réunions entre copines

Il faut vraiment que je me débine

Plus de partage d’expériences

Autant rester seule en silence

Plus tricoter

Plus torsader

Plus crocheter

Plus briocher

Plus jacquarder

Plus assembler

Plus compter

Plus couper, rentrer…

Envoyer valser les problèmes 

Accéder au plaisir suprême

M’installer dans mon grand divan

Et là n’y rien faire tout simplement!

Euh, non, en fait,… tout ça est saugrenu, hein ?

À la semaine prochaine, en pleine forme ?

(* vous aurez reconnu mon clin d’oeil à la chanson de M. Sardou)

La chanson de la tricoteuse déprimée
Taggé sur :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *