Une maille perdue!

la maille perdue
à peine visible mais on ne peut laisser comme ça!


Ouille!

C’est tellement vite arrivé… et là, la température monte, vos joues se colorent joliment, et fichtre vous avez peut-être même laisser échapper une injure. En particulier si vous êtes encore un peu débutant au tricot ou si vous travaillez sur un motif complexe et qu’il n’y a personne à l’horizon pour vous sauver de ce mauvais pas…. Vous croyez vivre un désastre.


Pardi mais pourquoi ?

L’inquiétude c’est que le point ne se défasse et laisse sur son passage une disgracieuse « échelle ». En théorie, celle-ci pourrait descendre jusqu’au montage. Ce scénario catastrophe est assez rare mais la première chose à faire est de sécuriser la maille n’importe comment : enfilez vite dans la facétieuse boucle ce que vous avez à portée de main que ce soit une aiguille, un marqueur, une épingle de sûreté, un trombone, un cure-dent…Ouf, déjà ça n’ira pas plus loin !

sécuriser la maille


La maille perdue ce n’est pas grave

Maintenant qu’elle est sécurisée, on va la faire rentrer dans le rang, la vilaine !


Première façon de procéder


Avec un crochet, c’est l’instrument parfait pour récupérer une maille. Évidemment, encore faut-il en avoir un sous la main qui soit approximativement de la même taille que vos aiguilles à tricoter, ou un peu plus petit. (ou avoir le courage de se lever pour aller le chercher, rhooooooo)
Il faudra juste veiller à travailler selon le même point, prendre les fils dans l’ordre et le bon sens. Il s’agit évidemment de refaire le point de manière à ne laisser aucune faute apparente.


C’est marrant parce que, en jersey, l’opération est même carrément facile. C’est comme faire une chaînette avec les fils de chaque ligne dans l’ordre où elles se présentent.

remonter au crochet une maille perdue


Pour faire correspondre le point, il importe de tirer le fil à travers la boucle dans le bon sens.

  • De l’arrière vers l’avant pour avoir une maille endroit
  • Et de l’avant vers l’arrière pour avoir au contraire une maille envers.

Pour le point mousse, on alternera les mailles endroit et envers si l’on reste toujours sur la même face.  Il peut cependant être plus facile de tourner chaque fois l’ouvrage. 

Deuxième façon de procéder

Récupérer la maille perdue avec les aiguilles que vous utilisez. Pas besoin d’outils supplémentaires, on ne bouge pas, on peut même faire « l’air de rien », on remet les fils sur les aiguilles au fur à mesure à l’endroit ou à l’envers, un peu de chipotage et c’est reparti…

 

Troisième façon de procéder

Ramasser la maille perdue avec des aiguilles à tricoter supplémentaires. Cela peut être utile si plusieurs mailles sont perdues, si le fil est un peu raide ou si la maille est tombée trop bas pour le faire avec les aiguilles du travail en cours. Comme pour le crochet, afin de ne pas vous compliquer la tâche, utilisez des aiguilles de la même taille que vos aiguilles de travail ou légèrement plus fines.


A l’issue de la récupération, le résultat peut vous sembler un peu inégal, vous pouvez tenter d’égaliser un peu les mailles en étirant légèrement les points adjacents et finalement le lavage devrait faire disparaître cette irrégularité.
 

Oui mais alors que faire si vous vous rendez compte de la maille perdue seulement après avoir travaillé quelques lignes au- dessus….?


Dans ce cas, séparez les points de chaque côté et récupérez le fil entre eux. Cela grimacera un peu plus mais si c’est un fil avec une certaine élasticité cela devrait aussi être récupérable avec des petits étirements et le lavage. Si le résultat ne vous plaît vraiment pas, malheureusement il faudra défaire….
 

Oui mais pire encore, vous n’avez vraiment pas remarqué et continué sur plusieurs lignes, voire rabattu la pièce.


Le premier réflexe de sécurisation est toujours le bon. Ensuite, on pourra remonter l’échelle s’il y en a une et coudre la maille avec le fil assorti là où elle est « abandonnée » de manière à s’assurer qu’elle ne puisse plus filer.


Et laisser tomber délibérément des mailles alors…
Euh !? C’est quoi cette histoire ?
Pour corriger une erreur sur une ligne ou plus on peut défaire une ou quelques mailles au milieu d’un rang et les retricoter correctement.  Cela peut se faire d’ailleurs pour réparer une torsade mal croisée. 

Mais aussi, on peut recourir volontairement à une variante pour créer des effets fantaisie : la maille lâchée (drop stitch en anglais), vous l’avez déjà utilisée? Je trouve qu’il y a de chouettes modèles….


Et voilà, même plus peur d’une maille perdue!!
 

La maille perdue
Taggé sur :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *