Après mon « Coquillage », voici mon « Pétales ».

 

mon châle "Pétales"

 

Encore un châle dentelle,

encore un modèle de Corinne Ouillon,

encore le fil Merino Extrafine 285 Lace.

 

Sait-on jamais que ça vous intéresse quand même, je vous raconte la petite histoire de celui-ci.

Il me faut un tricot nomade et les dentelles sont pour moi les projets idéaux pour cela. Donc à peine l’une terminée que j’entame l’autre. Je dirais que le Point de départ, c’est le fil, un nouveau coloris joliment nommé « amour ». Ces tons, le rouge bordeaux, le noir, me plaisent beaucoup… oui j’aime les couleurs foncées.

Pour les fils qui dessinent des bandes de couleurs, je préfère les petits motifs répétitifs, ce qui m’a amenée vers ce modèle. C’est un motif sur 8 lignes (4 en fait, plus les rangs retour que l’on tricote entièrement en mailles envers). La difficulté réside dans le fait qu’il n’y a pratiquement pas de groupes de mailles endroit, ce qui réduit la visibilité du schéma sur l’aiguille. Donc les erreurs se produisent de temps en temps … et sont à corriger le rang suivant ou parfois par des petites « marches arrière » sur quelques mailles ?

 

détail du motif dentelle de "Pétales"

 

En tant que tricot nomade, la durée de réalisation dépend des aléas de la vie, les salles d’attente principalement, et cette fois j’ai aussi essayé le tricot dans le car lors d’une excursion avec les enfants. L’avantage c’est que le trajet ne paraît pas trop long, par contre les filles avaient choisi les sièges du fond et là ça secoue ?. Pas de quoi m’arrêter mais je ne pouvais pas tricoter aussi vite.

En prenant un modèle de Corinne Ouillon, je savais que je ne devrais pas me poser trop de questions pour le décodage des instructions puisque c’est le quatrième que je réalise. Il y avait cependant cette fois, une petite nouveauté. Les mailles sont rabattues au crochet. J’ai testé depuis peu le crochet pour rabattre de manière classique mais là il s’agit d’une bordure fantaisie. Et en fait, c’est très simple. Si, si vrai de vrai! Le tout est de le faire une fois et de faire attention à ne pas laisser les mailles s’échapper de l’aiguille tant qu’on travaille avec le crochet.

C’est un projet très semblable à Coquillage, il est tricoté en 4,5mm mais je crois que j’aurais pu aussi le faire aussi en 5 mm. Il ne nécessite aussi que 2 pelotes. A ce propos, quand je fais le lien entre les 2 pelotes, je veille à la correspondance de la couleur dans son cycle de variation.

Commencé le 6 décembre 18 et terminé le 15 mars 19. Le voici tout fripé, fraîchement rabattu.

 

châle "Pétales" avant le blocage

 

Bloqué sans tarder. Et c’est pour ce genre d’ouvrage que toute la magie du blocage opère

 

châle "Pétales après blocage"

 

Au final, j’en suis contente, très joli modèle, motif très fin et… sans surprise, j’adore la couleur.

Mon châle « Pétales »
Taggé sur :            

2 réflexions au sujet de « Mon châle « Pétales » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *