Petit avertissement habituel : ci-dessous, je vous livre un nouveau dialogue schizophrénique 😉 …

 

couverture tricotée en Nordic Dream

 

– Mais qu’est-ce que tu fais allongée sous cette couverture ?

– Je viens juste de la finir, je l’essaye pardi!

– Oh ! En voilà une d’histoire !

– Quoi ?

– Tricoter cette couverture pour ta fille

– Ah oui ! c’est historique justement !

– Euh… ?

– Ça a commencé il y a 22 ans.

– Qu’est-ce que tu racontes ?

– Bah, pas celle-ci, tu sais bien… Pour la naissance de l’aîné, j’avais tricoté cette couverture de bébé sur des longues aiguilles si je me souviens bien…remarque, quelle misère pour les articulations, hein !

 

couverture bébé au tricot

 

– Ah oui. Et donc, après autant de temps, ça te manquait de tricoter une couverture…

– Minute, tu loupes quelques épisodes, là….personne ne va comprendre

– D’accord, développe

– Vu comme ça, elle n’a ma foi rien d’extraordinaire cette « petite couverture » mais voilà, un article fait-main est imprégné des sentiments qu’on y a mis et donc après avoir servi pour le grand, elle a couvert les 2 petites sœurs quand elles étaient bébé avant de faire un retour comme « couverture doudou » auprès de l’aîné. (*)

– C’est mignon

– Mais oui… et bien entendu vu les dimensions… elle s’est rapidement avérée trop petite. Timidement, un jour, il m’a demandé de lui en refaire une plus grande. Je ne me souviens plus de l’âge du gamin… mais ni une ni deux, il a choisi des couleurs et j’en ai refait une directement à taille adulte. Je ne connaissais pas les aiguilles circulaires à ce moment-là, mais pour ne pas devoir assembler autant de carreaux j’ai fait 6 longues écharpes que j’ai ensuite assemblées pour rappeler la fameuse « petite couverture ». Puis j’ai complété avec un tour au crochet.

 

couverture au point mousse

 

– Ah oui, astucieux…

 

assemblage des "écharpes"

 

– Je ne me souviens même pas du temps que ça m’avait pris mais depuis, il en fait encore et toujours usage… alors voilà, ça fait bien longtemps que je tricote principalement pour moi mais je ne sais pas trop pourquoi, j’ai proposé à ma fille de lui faire une couverture.

– Bah c’est sûr que tu ne vas pas lui faire une écharpe, elle n’en porte jamais…

– Tout à fait ! Et l’idée lui a tout de suite plu. Évidemment, maintenant que je tricote avec des aiguilles circulaires, tout est possible, et tu sais que je vois plein de superbes choses sur Ravelry notamment et tout me plaît mais j’ai choisi ce modèle (disponible gratuitement en téléchargement) parce qu’il est simplel’autre ouvrage en cours étant compliqué, ça contrebalancemais ne risque pas d’être ennuyeux comme un point mousse sur de pareilles dimensions.

 

couverture en Bravo Big

 

– La faire en Bravo Big aurait été rapide et elle donne très bien comme ça, pourquoi as-tu choisi un autre fil?

– Tout simplement parce que je cherchais un mélange qui contient de la laine vu que je la voulais bien chaude et d’après moi rien ne vaut la laine dans ce cas. C’est sûr, la première contrainte restait de trouver un fil assez gros car je ne voulais pas m’éterniser avec de trop fines aiguilles, j’ai une (bien trop) longue liste d’idées en attente. Et pourvu qu’elle soit douce…

– C’est cela, oui…

– Oui, d’autant plus que la demoiselle est sensible quand ça contient de la laine. Nordic Dream correspondait assez bien à tous ces critères mais tu penses bien que je lui ai fait sentir le fil avant de me lancer. Ça se tricote en 6 mm, c’est quand même un peu plus de travail qu’avec du 10 mm mais bon ça va. Et chose non négligeable pour ce genre de projet, une pelote a une longueur de 150 m ce qui a limité la quantité nécessaire à 15.

– Ah oui… Et pour quelles dimensions ?

– Ah tu veux encore des chiffres…J’avais pris pour référence un plaid qui « traîne » dans le divan, je visais donc 130 cm par 180 cm. En montant 195 mailles je n’ai obtenu que 120 cm (je pense que j’aurais pu utiliser des aiguilles de 7 ou 8 mm) mais j’ai bien atteint mon objectif en longueur. Pour cela, j’ai tricoté 451 rangs (45 fois le motif) plus une bordure de 9 rangs au point de riz. Commencée le 12 décembre 18 et terminée le 10 février 19.

– Pour un projet d’environ 2200 m de fil, on peut dire que ça n’a pas trop traîné.

– Oui, je mesurais l’avancement du projet non pas en cm mais en pelotes déjà tricotées. A 2 ou 3 pelotes de la fin, j’avais vraiment envie de le voir aboutir (et de monter autre chose) donc j’ai mis l’autre encours un peu de côté et j’ai mis tout mon enthousiasme pour le terminer au plus vite.

– Et alors, au final ?

Cette couverture est douce et chaude, c’est un bon point. Nordic Dream met moins bien le relief en évidence que le fil du modèle. L’effet est plus subtil. A vrai dire, si j’avais dû moi-même choisir la couleur, j’aurais pris quelque chose de plus… coloré peut-être parce qu’en hiver j’ai besoin de peps.

 

détail de la couverture en Nordic Dream

 

– C’est malin comme réflexion sachant que tu portes du noir à toutes les occasions, c’est pas très coloré le noir…

– C’est vrai, en fait ce blanc légèrement nuancé de gris perle est très joli, il me plaît bien et les couleurs claires valorisent mieux les motifs en relief. Je la trouve très belle et ça m’a donné une super occasion de tester ce fil que j’ai vraiment bien aimé…D’ailleurs j’ai déjà allongé ma liste d’idées d’un autre projet pour pouvoir le retricoter.

 

couverture en Nordic Dream

 

– Cool ! … Allez, maintenant il ne te reste plus que 3 couvertures à faire 😉

– A l’aise, quand on sait que Bonne-maman en avait fait 10 sur une seule année.

 

(* la « petite couverture » a couvert aussi les 2 petits derniers mais bien après…)

La couverture d’Inès
Taggé sur :                

6 réflexions au sujet de « La couverture d’Inès »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *