Excluons tout de suite du propos, les éventuels cadeaux faits main, je veux mettre en lumière ici, un tout autre aspect…  …

 

amigurumi hippocampe

 

D’après Groucho Marx,

« La patience est l’art de trouver autre chose à faire »

 

comme c’est bien dit !

Et vous me voyez venir avec mes grosses aiguilles… A quoi pourrais-je bien penser comme « autre chose à faire »?

Votre meilleur allié dans ce cas, à vous mes acolytes fervents tripoteurs de fils , c’est votre ouvrage en cours, et je dirais même plus, votre ouvrage nomade. Celui-ci devient alors votre meilleure garantie de patience partout et en toute circonstance où il vous faudra attendre.

Parce que la perspective d’un long moment dans une salle d’attente ne vous fera pas renâcler, vous devenez pour vos proches, le candidat idéal pour les accompagner chez le spécialiste ou tout autre endroit où l’attente risque d’être longue. Vous pouvez même être missionnés pour attendre le temps d’un cours de danse, d’une leçon de piano ou d’une séance de logopédie . Bien sûr que vous avez autre chose à faire mais ce ne sera pas du « temps perdu ».

Vous avez cette patience à offrir et votre entourage a cette chance…

Ouhlala attention quand même, mettre ceci en lumière n’est évidemment pas une invitation à en abuser.

 

tricoter

 

Mais ce n’est pas tout !

Votre entourage pourra trouver chez vous une oreille attentive alors que vous tricotez.

 

Ça ne saute pas aux yeux mais vous êtes toute ouïe alors que vous êtes le coeur à l’ouvrage. Les apparences sont trompeuses, vous pouvez très bien donner votre attention à une personne auprès de vous. Plus que si vous ne tricotiez pas d’ailleurs parce que le tricot vous occupe les mains et cela vous garde concentré sur votre interlocuteur. Sauf si vous réalisez un ouvrage particulièrement complexe, vous êtes en mesure d’écouter patiemment et d’avoir une conversation. Le tout est de ne pas vous interrompre dans un comptage, il sera alors question d’attendre respectueusement que celui-ci soit terminé.

Un doute ? Mais voyons, allez donc dans un de ces endroits où des tricoteuses se réunissent… je peux vous garantir que vous n’entendrez pas beaucoup voler les mouches !

Vous avez cette écoute à offrir et votre entourage a cette chance…

Mais qui s’en rend compte ?

 

Votre entourage a de la chance
Taggé sur :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *