La maille lisière

 

ne définit pas une façon de tricoter comme une maille endroit ou une maille envers. C’est par définition juste la maille qui se trouve en bordure de la pièce tricotée.  La première et la dernière maille d’un rang sont donc des mailles lisières.

Certains modèles vont spécifier en détail comment tricoter ces mailles lisières. Fastoche, on suit les instructions. D’autres modèles au contraire, vous laisseront l’initiative en mentionnant seulement leur présence.

Alors, on fait quoi ?

 

« C’est simple… Madame Trucmuche, qui m’a appris à tricoter à l’école, m’a toujours dit de ne pas tricoter la première maille, c’est bien comme ça qu’on fait, n’est-ce pas ?»

Bien sûr, si Madame l’a dit…

Cependant, sur Internet comme dans les livres, vous allez trouver bien d’autres façons de procéder. Mais alors, y-aurait-il une « meilleure méthode » ?

 

lisière d'un échantillon

 

Tout d’abord, il va falloir s’interroger sur le devenir de ce bord. En pratique, va-t-il rester tel quel ou va-t-on ensuite y relever des mailles ou l’assembler par une couture à une autre partie ?

Au terme de la réalisation, dans le premier cas, la lisière sera apparente, on va donc s’attacher à son esthétique. Dans les deux derniers cas par contre, elle sera cachée, et il vaudra mieux alors veiller à faciliter l’ajustage de la couture ou la bonne répartition des mailles relevées.

Ah, donc c’est un choix logique…oui mais voilà, il n’y a pas une seule façon de faire et le sujet ne fait pas l’unanimité.

Pour une lisière apparente, comme le choix est essentiellement esthétique, je dirais que tout peut convenir, selon vos propres préférences. Accrochez-vous à vos habitudes ou essayez de nouvelles choses…et choisissez la plus belle à vos yeux.

 

écharpe avec lisière en point mousse
lisière en point mousse

 

Pour un bord qui sera assemblé que ce soit par une couture ou un relevage de mailles, là c’est vraiment une question pratique et ce n’est qu’un avis parmi d’autres mais je préfère les mailles tricotées !  Quand on glisse la première maille, que ce soit endroit, envers ou torse, elle n’est tricotée qu’un rang sur deux et cela réduit d’office la densité de la bordure de la pièce, ce qui ne me semble pas idéal dans ce cas.

 

boutonnière de mon gilet en Soft Linen Mix
mailles relevées pour la boutonnière

 

Un conseil, si vous ne savez pas quoi faire et que vous ne voulez pas vous embrouiller, pour une bordure à assembler, si ce n’est pas spécifié par le modèle, utilisez la plus courante : « la lisière couture ».

On réalise tout simplement la première et la dernière maille en jersey endroit. Donc on les tricote à l’endroit sur l’endroit et à l’envers sur l’envers (ça rappelle un peu le fil rouge sur la borne rouge et le noir sur la borne noire, non ?) Et cela quel que soit le point utilisé pour la réalisation de la pièce.

Ensuite, libre à vous…

Finalement, je dirais que Madame Trucmuche avait raison parce qu’elle vous faisait vraisemblablement tricoter… une écharpe 😉

Si vous appréciez mes questions, mes présentations de projets, mes papotes tricot et crochet en tout genre… n’hésitez pas à vous abonner à la lettre d’information pour ne rien manquer.

Pour la maille lisière, on fait quoi?
Taggé sur :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *