Vous connaissez le yarn bombing ?

C’est un mouvement artistique contemporain qui consiste à habiller de fils colorés des arbres ou du mobilier urbain. Ces expositions publiques d’art du fil auraient commencé avec la tricoteuse texane Magda Sayed en 2005 qui a débuté en recouvrant la poignée de porte de son magasin.

Ensuite, inspirée par les taggeurs, Magda s’est laissé porter par l’envie de « tagger » divers objets à Houston avec ses morceaux tricotés. Cette expression artistique a connu une croissance exponentielle depuis lors et il existe maintenant des groupes « artivistes » (groupes pratiquant l’activisme par le biais de l’artisanat) dans le monde entier.

 

yarn bombing (image pixabay)

 

Et voilà que cette pratique m’a donné envie de colorer un ou plusieurs troncs à l’entrée de la maison. C’est sûr qu’à Wasseiges, on n’est pas vraiment en milieu urbain et en faisant l’exercice sur un arbre à moi, je déroge au côté subversif de la chose. Par contre, j’aimerais que cela puisse exprimer toute la diversité d’une passion commune

Vous voyez où je veux en venir ?

 

arbres à l'entrée à "colorer"
On colorerait bien un peu tout ça…?

 

À l’occasion du premier anniversaire du magasin  (inauguré le 28 avril 2018),

je vous invite à contribuer à une œuvre collective !

 

Voudriez-vous participer ? Marquer l’entrée de « La Roulotte » de votre patte ? Exposer votre savoir-faire en participant à cette œuvre communautaire ?

Crochet, tricot, crochet tunisien, uni ou multicolore…tout est bon. Utilisez des restes de laine et laissez aller votre imagination. Eclatez-vous ! N’ayez pas peur des couleurs et des disparités.

J’espère que vous serez aussi enthousiastes que moi : pour quelques centimètres ou plus selon votre entrain et les restes de fil à votre disposition.

 

restes de laine

En pratique

 

Afin d’habiller un ou plusieurs troncs d’ici fin avril, les bandes réalisées au tricot ou crochet seront mises bout à bout. Lors d’un prochain passage au magasin, merci de me déposer le petit morceau confectionné de vos mains sur une largeur de 33, 37 ou 43 cm. Surtout, ne vous donnez pas la peine de rentrer les fils au début et à la fin, laissez même un bon bout, il viendra bien à Point pour l’assembler au morceau suivant.

Alors, voilà, j’attends avec impatience de voir toutes les pièces que vous aurez la gentillesse de m’apporter dans les prochaines semaines.

A bientôt.

Yarn bombing, invitation à une oeuvre collective
Taggé sur :            

4 réflexions au sujet de « Yarn bombing, invitation à une oeuvre collective »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *