Je tricotais depuis assez longtemps

pour ne pas reculer devant un modèle étiqueté  du niveau “experte”. Lire un schéma ne me pose aucun problème et j’avais envie de quelque chose de sophistiqué. J’ai donc un jour jeté mon dévolu sur le modèle Antonia issu d’un catalogue Regia.

châle au tricot - Antonia
pour plus de photos : voir sur Ravelry

Le résultat m’a plu à ceci près que je ne trouve pas le fil parfaitement adapté : il ne bloque pas bien et j’aurais préféré un coloris uni parce que l’effet moucheté noie un peu le dessin en dentelle.

Par la suite, je me suis initiée aux aiguilles circulaires et j’ai découvert Ravelry. J’ai rapidement été séduite par toutes les possibilités qui étaient maintenant à portée de quelques clics.
Toujours attirée par cet aspect élaboré et raffiné du tricot dentelle, j’ai accumulé les modèles dans ma liste d’idées.

Je ne trouvais pas facilement de fils dentelle, j’avais donc, à l’occasion d’une action promotionnelle, fait une commande sur Internet du même fil en 3 coloris différents avec lesquels j’ai réalisé Alegria

tricot dentelle - alegria vert
pour plus de photos : voir sur Ravelry

 

Puis Zetor

tricot dentelle zetor brun
pour plus de photos : voir sur Ravelry

 

Et finalement Concert

tricot dentelle concert kaki
pour plus de photos : voir sur Ravelry

Le résultat est pas mal maisce fil n’est pas assez retordu, il se dédouble trop facilement.
Ce qui complique parfois la tâche pour faire les mailles ensembles ou les surjets. De plus cela donne une dentelle un peu moins nette.

détail dentelle au tricot - alegria

 

Par ailleurs, le fil présentait quelques défauts de teinture. J’avoue avoir regretté mon achat.

détail dentelle au tricot - défaut de teinture

C’était une erreur, le mieux est de faire un premier ouvrage, évaluer le résultat et se procurer ensuite le même fil s’il convient.

Pour le suivant, j’ai choisi un fil dentelle 100% mérinos un peu par dépit parce qu’il ne me paraissait pas extraordinaire et j’ai réalisé The Nano Oya

tricot dentelle nano oya noir
pour plus de photos : voir sur Ravelry

Cette-fois, le résultat me plaît vraiment, il donne un point bien défini, un très beau rendu.

détail dentelle au tricot - nano oya

A la Roulotte, je vous propose donc Merino Extrafine 285 lace dans ma sélection de fils pour vos ouvrages en dentelle.  C’est un fil 100% mérinos qui donne une belle définition de points, je l’ai testé avec le modèle Coquillage dont je vous parlais dans un précédent article. Je l’apprécie beaucoup et j’espère qu’il vous plaira également.

Voilà, c’est clair, j’aime le tricot dentelle, aussi appelé « tricot d’art », je ne réalise pas ces nappes ou napperons à l’ancienne, certes admirables travaux mais pas dans le style de mon intérieur. Par contre je trouve que ces « châles » non pas portés largement déployés sur les épaules mais plutôt comme des foulards accessoirisent parfaitement une tenue classique ou même tendance. Je vous en toucherai donc encore quelques mots dans de prochains articles, alors pour ne rien manquer, si ce n’est déjà fait, abonnez-vous à la lettre d’information.

Mes premiers châles en tricot dentelle
Taggé sur :                

2 réflexions au sujet de « Mes premiers châles en tricot dentelle »

  • Je vous remercie beaucoup pour votre gentillesse c était très bien expliqué ? peut-être un peu plus compliqué pour moi que pour les autres ?mais je vais m entraîne et j espère bien y arriver ?un grand merci et bonne continuation à vous. A bientôt j espère ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *