(deuxième séance de ma consultation schizophrénique)

« Alors, cette première paire de chaussettes ?

 

– Et bien j’avais raison, c’était pas simple !

– Hm hm développe…

– D’abord je lis les instructions, et je suis perdue, même le montage, c’est pas mon bon vieux montage d’antan. J’ai l’impression que je dois revoir tous mes classiques.

– Oh ! Vraiment ?

– Ouais, enfin, le jersey ou les côtes, ça, ça ne change pas.

– Alors qu’as-tu mis en place pour faire face ?

– Ben, j’avoue, j’ai monté un autre ouvrage sur lequel je pouvais me rabattre un peu comme un doudou et un compagnon de voyage. Une fois que celui-là était bien sur les rails, j’ai senti que j’étais prête. J’ai pris les étapes une à une, de temps en temps,  progressivement derrière mon écran. Tout d’abord, j’ai appris le montage « super élastique révolutionnaire » répondant au doux nom d’alternate cable cast on.

– Et alors ?

– Ben je m’y suis reprise à plusieurs fois parce que je perdais chaque fois le fil, je ne savais plus si j’étais devant ou derrière. Mais pour la deuxième ça s’est bien passé.

– En effet, c’est embêtant de perdre le fil quand on tricote. Et puis ?

– Ben, plein de questions se sont enchaînées…

– Comme ?

– Déjà combien de centimètres pour les côtes.

– Oh quelle angoisse !

–  Bon ça va l’ironie, on dit qu’il n’y a pas de bête question, je me suis demandée ce qui serait bien, voilà tout, j’ai consulté des modèles et j’ai tranché pour 2.5cm, ça m’avait l’air adéquat. Mais aussitôt le mètre ruban revient au galop ! Combien de hauteur de tige ? J’ai demandé à la destinataire ce qui lui siérait. Elle voulait quelque chose qui ne monte pas trop c’est ça de gagné pour la rapidité. Le répit « jerseyique » n’en était que plus court du fait et voilà qu’arrive le talon !

– D’Achille ?

– Elle n’est pas un peu facile celle-là ? Il y a mille façons de faire, figure-toi! Alors il faut faire un choix et quand on fait un choix on a toujours peur de ne pas faire le bon. J’ai fini par trancher pour les rangs raccourcis allemands. Pas bien sorcier au final et le résultat est assez net. J’ai quand même dû me tromper parce que j’ai terminé du mauvais côté par rapport aux explications que je suivais, tant pis j’ai fait un demi-rang juste à la suite. Ne le dis à personne.

– C’est rien… c’est la plante du pied.

– Ah…ah. T’es en forme aujourd’hui ! Pour ce qui est de la longueur du pied, j’ai profité de l’avantage des aiguilles circulaires de pouvoir mesurer directement sur la destinataire (il paraît qu’on peut le faire aussi à 4 aiguilles). Nous voilà presque au bout mais justement il y a plusieurs façons de faire le bout aussi. Il a de nouveau fallu faire un choix.  J’ai procédé par diminutions de chaque côté, ça m’a paru le plus simple. Mais attention, il fallait encore évaluer la répartition des diminutions. De coup, nouvel essai sur le pied receveur.  Et pour terminer, le grafting. Pas compliqué en soi non plus mais j’ai dû revérifier comment il fallait procéder.

 

essayage de la chaussette en cours

– Et finalement tricoter en 2,5 mm fut l’épreuve tant redoutée?

– Non, j’admets que j’avais exagéré. Sur une petite largeur comme ça, ça avance bien quand même. Ça coince un peu à la jonction quand on doit glisser les mailles vu qu’il faut serrer les premières mailles pour ne pas avoir de démarcation mais franchement, ça va.

– J’ai l’impression que tu t’en es bien sortie.

– A la première, beaucoup de questions et d’hésitations. Pour la deuxième j’ai suivi mes notes et ça a été rapide et facile. J’ai commencé la première le 25 septembre et terminé la deuxième le 10 octobre. On peut dire que c’était encore chouette à faire et le résultat est pas mal…

– Si ça va, nous allons clôturer là.

– OK, je dois combien ?

– J’accepte le troc : file-moi ta première paire, ma fille en fera bon usage.

chaussettes au tricot terminées

– Ah oui, ça serait bien, au-delà de l’expérience, autant que ça serve ! »

J’ai tricoté des chaussettes
Taggé sur :        

2 réflexions au sujet de « J’ai tricoté des chaussettes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *