J’aime les fibres naturelles. Pourtant, bien que le lin soit une fibre naturelle largement appréciée pour ses nombreuses qualités (confort thermique, capacité d’absorption, résistance,…) , j’avais une perception assez négative de cette matière, craignant un effet rêche, sec, froissé. Je ne m’y étais donc jamais frottée jusqu’ici.

Quand j’ai découvert Soft Linen Mix ( qui est un mélange contenant 30 % de lin), j’ai tout de suite apprécié son touché, son rendu et ses couleurs. Quant aux modèles proposés , je les trouve pratiquement tous intéressants et faire un choix n’a pas été évident…

J’ai tricoté beaucoup de gilets ces dernières années et il est temps que je me tourne de nouveau plutôt vers des pulls… mais voilà, celui-là, avec son motif ajouré et son air un peu sophistiqué mais présenté dans une allure nonchalante, a eu raison de ma résolution.

modèle S10161B - gilet Soft Linen Mix

Pour la couleur, point de pragmatisme : le coup de coeur pour ce rouge cardinal (très difficile à rendre en photo)!

détail du gilet - point "zigzag"
détail du point « zigzag »

Pour ce qui est des manches par contre je suis restée plus pratique, les manches longues c’est très joli mais vraiment, c’est tellement gênant pour un tas de choses que j’ai opté pour une réalisation plus courte.

Parlons des détails de la réalisation justement.

Le modèle est classé en difficulté 2, la difficulté principale se résumant au point ajouré qui se fait sur 2 rangs seulement et qui est donc très répétitif et un motif « zigzag » assez simple.

détail du gilet - point dentelle
détail du « point dentelle »

Par contre cela implique un peu plus d’attention et particulièrement un peu de réflexion au moment des augmentations et des diminutions.

Il est de construction classique (dos, demi-devants gauche et droit et les manches puis assemblage) mais j’ai fait le dos et les devants d’une seule pièce. Et j’ai fait les manches en rond, réduisant ainsi l’assemblage aux seules emmanchures. J’aime vraiment le fini dans ce cas.

détail du gilet - manche sans couture
manche sans couture

 

assemblage d'épaule sans couture
assemblage d’épaule sans couture

Pour réduire la longueur des manches mais garder la même emmanchure, j’ai adapté la répartition des diminutions et j’ai réduit chaque fois la longueur des parties en dentelle, de manière à garder la même alternance entre la dentelle et le motif « zigzag ».

A noter tout de même : la construction du fil : c’est un fil « mèche » (donc non retordu), ce qui lui donne un rendu « moelleux » mais il demande une application supplémentaire pour ne pas le dédoubler, ce qui ralentit légèrement le travail. Je dirais que c’est comparable à l’utilisation d’un fil poilu ou bouclé et je le déconseille par conséquent à une débutante.

Habituellement, j’évite sans détours les fils mèches à cause de leur nette propension à boulocher et à perdre avec cela tout leur attrait caractéristique mais ceci n’est pas à craindre ici avec une composition viscose/lin. Il vaut donc nettement la peine.

Commencé le 27 mai et terminé le 13 juillet. Cette taille S raccourcie a nécessité 12 pelotes.

gilet S10161B Soft Linen Mix

Beau tombé, contact agréable, motif original, je suis contente du résultat…et j’adore la couleur ! 🙂

gilet S10161B vue de dos

Et vous, avez-vous déjà tricoté un fil avec du lin? Et qu’en avez-vous pensé?

N’hésitez pas à laisser un commentaire,

à bientôt!

 

 

Gilet en Soft Linen Mix
Taggé sur :                        

4 réflexions au sujet de « Gilet en Soft Linen Mix »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *